• 01.jpg
  • 02.jpg
  • 03_b.jpg
  • 05.png
  • 10.png
  • 15.jpg
  • 20.png
  • 25.jpg
  • 30.png
  • 35.jpg
  • 40.png
  • 43.jpg
  • 45.png
  • 47.jpg
  • 50.png
  • 55.jpg
  • 60.png
  • 70.jpg

Visite du tribunal à Diekirch - 3GCM - 08.02.2018

START 2018 02 08 Tribunal 300x200

Avec un groupe de 10 élèves, nous affluions par train à travers les Ardennes vers le tribunal de Diekirch, retrouvant les uns une station plus loin, venant de Clervaux, et les autres directement devant l’entrée du tribunal. Ainsi la classe était au grand complet avec 19 élèves, pour assister aux audiences du tribunal correctionnel. En raison de travaux au Palais de Justice, les audiences avaient lieu provisoirement à l’ancienne Maison de retraite, ce qui causa quelques problèmes d’insonorisation. Les élèves prirent place à l’arrière de la salle sur les bancs destinés au public. Ils purent se rendre compte de la disposition des deux barres, l’une pour les avocats de la défense, et l’autre pour les accusés et les témoins, et le banc des accusés ...

Plus de photos

... Le président du tribunal était entouré de deux assesseurs, chargés de prendre, ensemble avec le Président, les décisions concernant les jugements à rendre. À la gauche se trouvait sur la tribune Mme la substitut du procureur, qui prononçait pour chaque affaire, un réquisitoire argumenté, et à la droite la greffière qui prenait des notes.

En premier lieu était citée une affaire d’homicide involontaire dans le cadre d’un accident de la route à issue mortelle. Un expert, médecin légiste, parlant allemand, fut appelé à la barre pour exposer devant le Président l’état de santé de la victime, afin de savoir si son décès avait été provoqué directement par l’accident. L’accusé qui avait causé l’accident fut également entendu.

Puis vint à la barre un accusé pour falsification de permis de conduire. Arrivant d’un pays africain, il avait omis de procéder à la transcription de son permis africain. Il voulait se présenter sans avocat et assurer sa propre défense. Comme il parlait anglais, une traductrice traduisait ses paroles en luxembourgeois et lui traduisait les paroles de la Cour en anglais.

Il y avait aussi une affaire de vol de plaques d’immatriculation sur des camions. On put entendre l’argumentaire de l’avocat de la défense qui demanda un dédommagement pour les parties civiles.

En dernier lieu fut citée l’affaire de vols réitérés à différents endroits. Le voleur récidiviste, absent, risquait d’être jugé par défaut. Les parties civiles réclamèrent un dédommagement.

Les audiences une fois terminées, Mme la Substitut du Procureur donna des explications aux élèves sur le fonctionnement de la Justice et répondit à leurs questions.

Monsieur Alex Pepin nous avait accompagnés. Cette visite a eu lieu dans le cadre d’une séquence sur le monde de la Justice au cours de français.


Retour à la page précédente